Pourquoi la voile ? Voilà une question à laquelle il m'est bien difficile de répondre. Naviguer, être en mer, me procure des sensations de bonheur et de liberté incomparables, aussi bien en compétition qu'en croisière, en équipage qu'en solitaire. 

Goût du risque, aventure, besoin de mobilité, envie d'ailleurs, la navigation a bien évolué tant sur le fond que sur la forme. Aujourd'hui, des voiliers volent plus vite que le vent, les cargos sont toujours plus imposants et puissants. Jules Verne et son tour du monde en 80 jours ont été détrôné : l'homme le plus rapide en bateau à voile en solitaire a fait le tour de la planète en 42 jours. 

Peu importe les moyens ou l'objectif à atteindre. Sur l'eau, au milieu d'un lac ou hors de vue de toute terre, c'est un sentiment de liberté qui me remplit. Un échappatoire sur le monde, une sensation étrange de pouvoir ralentir le temps, de contempler ce qui m'entoure, de respirer.

Cette respiration, je vais essayer de la partager tout autour de moi en vous embarquant à mes côtés dans tous mes projets !

Pourquoi ce site ? 

Pour vous embarquer dans mes projets, en créant une dynamique sociétale et environnementale positive 

Je régate sur les plans d'eaux français et internationaux depuis mes huit ans. Passionné par la mer, je m'implique au maximum dans mes projets sportifs et aspire à dépasser le cadre pur de la performance. 

Salut, c'est moi Thomas !

26102019-PA261231.jpg
IMG_8820.jpg

J'ai effectué mes premiers bords sur le bien connu Optimist, petit bateau aux allures de caisse à savon particulièrement formateur. Alors peu attiré par le solitaire, je bascule sur L'Equipe, dériveur double pour les minimes.  Avec mon équipier de l'époque, on glane plusieurs médailles, notamment un titre de Champion d'Europe en Pologne. 

A 15 ans, j'intègre le Pôle Espoir de La Rochelle en 420, évolution de L'Equipe en double et série pré-olympique. Pendant trois années, les journées sur l'eau s'enchaînent et j'apprends énormément dans ce cadre idéal.  

Attiré par des études d'ingénieurs, je poursuis les navigations mais la voie olympique est alors trop prenante pour que je puisse conjuguer les deux. Je monte un équipage pour concourir en Open 5,70, petit quillard rapide et support reconnu par la Fédération Française de Voile. Avec cet équipage de copains, on grimpe sur plusieurs podiums, avec entre autres un titre de Vice-Champion de France chez les seniors et une troisième place sur le Championnat de France Espoir.

Un semestre d'études à l'étranger me coupe de la voile. Au retour de cette expérience formidable, je n'ai qu'une idée en tête : retourner sur l'eau. J'enchaîne alors beaucoup de régates sur différents supports pendant un an. Je navigue avec des équipages de tous horizons. J'en retiendrai des expériences incroyables et formatrices, notamment une troisième place au National Muscadet, immense rassemblement de petits bateaux avec un niveau relevé, un Tour de France à la Voile qui m'a énormément appris et enfin ma première course au large : la Rolex Fastnet Race, évènement planétaire dans le monde du nautisme, course de 600 miles en équipages entre l'Angleterre et l'Irlande.

Cette période a l'effet d'un déclic chez moi. Je prends doucement conscience que je m'oriente vers l'objectif d'en faire mon métier. Je comprends aussi que la course au large est un modèle qui me plaît beaucoup : je passe plus de temps sur l'eau et naviguer de nuit m'offre des sensations encore indescriptibles. 

Depuis ce déclic, j'oriente chacun de mes choix pour vivre au maximum de cette passion. Je multiplie les projets et je vous invite à embarquer à mes côtés dans cette aventure passionnante !

_MG_9085-2.jpg
28112020-_MG_9904.jpg

A 25 ans, véritable compétiteur dans l'âme, j'ai aujourd'hui besoin de changer ma façon de mener mes projets. Cela passe par une nouvelle organisation dans mes choix, dans ma planification et dans mes objectifs, mais je veux pousser ce besoin de renouveau plus loin. 

Par mes projets actuels, j'ai l'opportunité de véhiculer un message et une image à un public varié, j'ai à cœur de saisir cette chance pour en faire quelque chose d'utile. 

Je vais donc m'associer à des entreprises et associations avec un impact sociétal ou environnemental positif. Nombre de personnes que j'ai eu la chance de rencontrer proposent des solutions innovantes et respectueuses de tous. C'est avec eux que je veux m'engager pour porter leurs messages, vous sensibiliser et échanger avec vous, vous qui m'accompagnez chaque jour dans mes aventures.