Rechercher
  • Thomas Galliache

Victoire sous haute tension

Après trois épreuves françaises, le week-end prolongé par l'Armistice 14-18 a été l'occasion pour la rade de Cherbourg de se transformer en terrain de jeu pour les équipages présents !

Grand final de la saison, le National J70 en est l'événement phare et compte double pour le classement de la Coupe de France, réalisé au cumul des épreuves de l'année passée. Il ne fallait pas se rater, et c'est chose faite. Résumé d'une victoire sous haute tension.


Rare accalmie sur ce National J70, principalement couru dans des conditions sportives

Le week-end s'annonce frais et sportif. Les fronts météorologique se succèdent au large des côtes normandes, et la rade cherbourgeoise subit les assauts du vent et des vagues. Mais les meilleurs équipages français ont répondu à l'appel du dernier événement de la saison, l'équipe organisatrice est prête et le combat aura bien lieu.


Mais les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Les choses se compliquent dès le début du deuxième jour. La première manche est un parcours côtier en rade. Peut-être trop impatients d'en découdre, nous partons trop tôt et sommes contraints à faire demi-tour sur la ligne de départ. Nous voilà derniers, à courir après la flotte. Malgré une superbe remontée jusqu'à la troisième position, le contrôle nous échappe en fin de course et de précieux points s'envolent. La deuxième manche est également difficile pour nous. Difficile de trouver le bon rythme sur cette journée, à l'inverse de notre adversaire principal qui remporte ces deux premières courses et revient dans la course à la victoire.


Le vent tourne et le comité doit repositionner le parcours, nous en profitons pour débriefer et manger pour mieux redémarrer. Pause bénéfique, puisque nous revenons aux avants-postes avec des manches de 1-2-3 dans cet ordre !


De retour à terre, le classement sort et nous donne en tête par trois points, à un jour de la fin. Un rapide coup d’œil aux fichiers météo nous apprend que le championnat est terminé, la tempête arrive. Le comité confirmera le lendemain matin, pas de navigation, nous voilà vainqueurs !


Cette belle médaille vient récompenser et conclure de la plus belle manière une saison chargée, et nous permet de remporter le classement de la Coupe de France. Ravis de cette récompense, elle revient surtout à notre partenaire, sans qui nous n'aurions jamais couru cette année, l'entreprise Sage Engineering.


Vainqueurs en France, place maintenant à l'entrainement pour retourner sur les plans d'eau étrangers !


Keep Working

Keep Sailing