Rechercher
  • Thomas Galliache

National J70, une belle entame

Premiers pas dans la Classe J70 sur l'épreuve reine du circuit français. Bilan : une jolie 2ème place et un plein de confiance. Récit.


Crédit photo : Antoine Brulé, Société des Régates Rochelaises

Dernière épreuve de l'année dans le calendrier français de la classe J70, le National J70 vient clore la saison avec quatre jours de compétition intensifs. 16 équipages étaient présents sur le plan d'eau rochelais. Retour à domicile pour moi, avec une équipe inédite pour cette première : Ronan Hamon comme numéro 1 en charge des changements de voile d'avant, moi même en tant que tacticien, Clément Galliache en homme à tout faire, Charlie Guth aux réglages, et Damian Michelier à la barre (de gauche à droite sur la photo précédente).


Congés posés, nous voilà sur le parking des Minimes, 24 heures avant le premier départ, sous la pluie, bateau démonté. Pour espérer rivaliser avec les meilleurs, la machine doit être optimisée. C'est une course contre la montre qui s'engage alors. Ponçage, matelotage, réparation, tout s'enchaîne.

Il est 10h du matin, le 1er novembre, après plus de 12 heures de travail, le bateau touche l'eau. A midi, le briefing se déroule dans la bonne humeur, nous partons sur l'eau dans la foulée. Le bateau est prêt, on espère l'être aussi.


Si l'été 2018 a duré longtemps, il est assurément terminé quand nous partons sur l'eau. Le vent est fort et froid, la pluie est battante, la mer s'est levée, toutes les conditions sont réunies pour une première journée sportive ! Quatre manches sont lancées... Résultats : 2, 1, 1, 2 ! La machine fonctionne et si tout n'est pas encore bien réglé dans l'équipage, on n'espérait pas mieux démarrer !


La météo s'arrange pour la suite du championnat : il fait beau (toujours pas chaud...) et le soleil offre des conditions de navigations idéales même si le vent d'Est très faible rend les choix tactiques difficiles. L'équipage emmené par Cyrille Teston, après une première journée en demi teinte marquée par une casse matérielle, revient en force pour prendre la tête du championnat dès la fin du deuxième jour. Avec une vitesse digne d'un avion de chasse et très peu d'erreurs, ils ne nous laisseront aucun espace pour revenir à leur contact au classement général.


C'est donc l'équipage de Cyrille Teston qui remporte le National J70 2018, qui s'achève pour nous sur une superbe 2nde place !


Une entrée dans la classe J70 de bonne augure pour la suite, qui nous laisse de nombreux axes de travail avant d'aller régater au niveau international, dès début 2019 avec la Primo Cup à Monaco (à la recherche de l'été) !


Keep Sailing